La retraite co-créative d’été sur l’Ile D’Aix, FR.

Ce projet voit le jour après plusieurs années d’expérience de pratiques co-créatives dans des contextes divers. Les principes issues de cette approche de la co-creativité prennent leurs racines d’une part dans des enseignements anciens comme le chamanisme, les Ecoles des Mystères, les enseignements spirituels et sacrés, et d’autre part dans le travail récent de Machaelle Small Wright, une scientifique américaine co-créatrice, qui a développée des outils de connaissances simples et efficaces pour travailler en partenariat avec les intelligences de la nature dans un jardin expérimental nommé Perelandra (USA).

Durant ces années d’expérimentation, une partie importante du travail à eu lieu chaque année sur une petite île de la côte ouest française, Ile d’Aix.

France, Charente Maritime, Ile d'Aix before the Fort Boyard and Oleron island (aerial view)
28 Jun 2009, Œle-d’Aix, France, France — France, Charente Maritime, Ile d’Aix before the Fort Boyard and Oleron island (aerial view) — Image by © Francis Leroy/Hemis/Corbis

Un groupe d’amis, chercheurs, artistes, guérisseurs, et de curieux, s’est rassemblé tous les étés pour en apprendre sur eux-mêmes en questionnant les intelligences  de la nature. Depuis, chaque année, un groupe se rassemble, et se met en position d’étudiants face à ces « forces de vie » qui nous entourent sur terre et au-delà dans l’univers.

Des « Principes du vivant » ont émergé de cette expérimentation. De là, un apprentissage, non-traditionnel, plus global, est apparu ainsi qu’une nouvelle manière de partager nos expériences individuelles et collectives. Il est maintenant clair qu’au cours des dernières années une prise de conscience globale est née de la nécessité de se connecter avec d’autres personnes sur de nouvelles valeurs, et de redéfinir notre connection avec les forces du vivant présentes dans la nature. Un réseau mondial est émergent, où une redéfinition des croyances, des cultures et des comportements fait partie d’une remise en question de ce que l’on pensait être la réalité.

Il est aussi clair que des groupes d’individus sont en train de préparer cette transition vers une prise de conscience plus large et plus profonde de notre vie sur terre dans les décennies et les siècles à venir. Ce projet appartient à cette vague d’éveil pour vivre mieux et autrement.